Une langue pendouille démesurément à la vue d’une fille… Un héros tombe en s’aplatissant comme une crêpe avant de jaillir, regonflé à bloc… Un château flotte dans le ciel… Des crapauds se transforment en princes charmants… L’univers sans limite du cinéma d’animation a peuplé notre imaginaire d’une impressionnante galerie de vedettes irréelles.

Si Walt Disney apporte la preuve de sa viabilité économique et exploite au maximum toutes les possibilités du dessin animé, les créateurs à travers le monde se placent tous face à son hégémonisme et son style fait de lignes courbes et de scénarii aseptisés. Certains inventent de véritables œuvres de second degré comme Tex Avery à la même époque chez Warner. D’autres utilisent un style plus pointu, plus carré, et des décors minimalistes en créant par exemple la Panthère Rose. D’autres enfin décident d’évoquer drogue, sexe et violence, de s’adresser à un autre public, au moment où la bande dessinée pour adultes apparaît.

Durant ces vingt épisodes, nous découvrirons les différentes techniques, les différentes écoles, les différents pays, et les principaux protagonistes de cette histoire, de Félix le Chat, première vedette de dessin animé, à Shrek qui réussit à supplanter la domination des studios Disney; de Winsor McCay, le dessinateur de Little Nemo, à Osamu Tezuka, l’inventeur du manga au Japon ; de Walt Disney, précurseur, premier à réaliser un dessin animé parlant en technicolor à Paul Grimault, qui tenta tant bien que mal à créer un studio en Europe.

Nous retrouverons les différentes formes de cinéma d’animation à travers le monde, du dessin traditionnel à la plasticine de Wallace et Gromit, en passant par les marionnettes tchèques, le papier découpé cher à Michel Ocelot et les images générées par ordinateur.

Nous décrirons l’écart technologique entre les Etats Unis et le reste du monde qui se fit jour dès l’invention du cinéma d’animation, l’importance croissante de la télévision dans la production de ces images et les diverses révolutions technologiques, jusqu’à la plus récente des images de synthèse qui ouvre de nouveaux horizons et donne au cinéma d’animation à nouveau l’avantage.

Une émission présentée par Laurent Valière et réalisée par Vincent Abouchar. Diffusion : France Culture, novembre et décembre 2006.

01. La machine d'Emile Reynaud et les premières bandes animées

02. Naissance d'une industrie aux Etats-Unis - Félix le chat, première star

03. L'invention de Mickey

04. L'alternative à Disney - Les frères Fleischer

05. La révolution de Blanche-Neige et les 7 nains

06. Les studios contre-attaquent - Tex Avery & Warner

07. Sécession chez Disney - Stephen Busostow & Mister Magoo

08. Les musiques de dessins animés - Carl Stalling & Scott Bradley

09. Paul Grimault et la tentative d'un studio en France

10. Au Japon, Osamu Tezuka invente le manga

11. L'influence de la télévision - Hanna-Barbera

12. Les artistes du cinéma d'animation expérimental et Norman Mc Laren

13. De Jrni Trnka à Tim Burton, les marionnettes tchèques traversent l'Atlantique

14. Les premiers longs métrages d'animation pour adultes en Europe

15. De la pâte à modeler à Wallace et Gromit

16. Hayao Miyazaki, la contre-offensive face à Disney et aux studios japonais

17. De Tron à la Belle et la Bête, les débuts des images de synthèse

18. Le renouveau du dessin animé francophone

19. La nouvelle télévision et les mauvais garçons du dessin animé anglophone

20. John Lasseter et les nouvelles frontières des images de synthèse